Veuillez mettre à jour votre lecteur Flash

Sabalan nécessite le lecteur Macromedia Flash, version 8 ou plus. Vous pouvez le télécharger ici.

Si vous possédez déjà le lecteur Flash 8 ou plus, cliquez ici pour forcer le chargement du site.

Notre association rassemble des personnes qui sont à la fois attachées à la culture française et à la culture iranienne. Elle s’inspire de ces deux mondes différents et c’est ce qui lui permet de porter un regard spécifique sur le monde.
Nous nous considérons comme faisant partie intégrante de la société française...

En savoir plus

Agenda Sabalan

Le groupe iranien Banou à Toulouse

Événements Sabalan | posté le 09.01.2012

Uune nouvelle étape pour l'Union des Association des Iraniens de France

Événements Sabalan | posté le 31.12.2011

Communiqué de l'Union des Associations Franco Iraniennes de France - Paris, 21 décembre 2011

La communauté iranienne en France, expatriée et immigrée majoritairement après l'arrivée au
pouvoir de la république islamique, est impliquée et parfaitement intégrée dans la société française.
Cependant, cette intégration ne remplace ni n'efface les origines et les sources culturelles.
Ces citoyens français d'origine iranienne, installés sur tout le territoire, notamment en région parisienne, à Lyon, Nice, Bordeaux, Nantes, Toulouse, Montpellier, Grenoble et Lille, ont crée des dizaines de structures associatives afin de garder un lien avec leurs origines, créer un pont culturel et social entre les générations et promouvoir la richesse de leur culture pour montrer une autre image de l'Iran, des Iraniens ainsi que des cultures d'Iran.
Depuis maintenant plusieurs années, les acteurs associatifs œuvrent à fédérer et rassembler ces associations afin d'améliorer leur moyen d'action et créer un réseau indépendant entre les associations franco-iraniennes et par ce biais entre les citoyens français d'origine iranienne ou persanophone (Afghans et Tadjiks).

Une balade dans les jardins de CHIRAZ, la ville de HAFEZ

Culture | posté le 31.12.2011

Pour voir les panoramas les monuments et les jardins de la ville de Hafez : Chiraz>

Cliquez ici

یک سایت بسیار زیبا ، با تعدادی از عکس های پانوراما و همه زاویه از شیراز

.... روی هر عکس کلیک کنید و با فشار دادن دکمه های مختلف زاویه های مختلف عمارتهای قدیمی شیراز رو ببینید
> زمانی که تصاویر را مشاهد میکنید بروی
> fullscreen
> کلیک کنید
>
> در این لینک ۲۳ منظره پانورامیک ۳۶۰ درجه از باغ‌ها و ساختمانها ی تاریخی و مشهور
> شهر شیراز ارائه میشود. میتوانید آنها را تمام صفحه ببینید. بسیار دیدنی‌ و زیباست

Un concert de jazz oriental en région toulousaine

Événements Sabalan | posté le 31.12.2011

Taper un titre pour l'image

A propos du Trio Zira

Dimanche 8 janvier à 17 heures à Pibrac.
26 Rue de Bouconne 31820 Pibrac tél: 05 61 86 98 71 port: 06 15 36 20 45

"En persan, "zira" signifie "parce que" : c’est parce que la musique traverse toutes les époques et toutes les cultures qu’elle est le lieu du "métissage" culturel, clé de l’émotion. Le répertoire de ce trio s’inscrit dans le sillon des nouvelles musiques traditionnelles, à la recherche d’une histoire musicale qui se réécrit sans cesse. Fabrice Rougier est à l’initiative de ce groupe; c’est parce qu’il cherchait une couleur spécifique à la clarinette qu’il a créé Zira. A partir d’une écriture traditionnelle d’Orient ou d’Occident, d’ici ou d’ailleurs, il décale les rythmes, aère les tempi et ouvre les champs/chants de l’improvisation. Pour développer cette alchimie harmonique, il a choisi une configuration instrumentale originale, mêlant la vibration modulée de ses clarinettes à la profondeur de la clarinette basse d’Isabelle Cirla et au martèlement des percussions iraniennes de Soheil Nourian. Il en résulte une musique aux tonalités rondes et chaleureuses où chaque musicien a la liberté d’improviser sa voix mélodique. Les thèmes naviguent à travers musiques traditionnelles (D.Loddo), emprunts à des compositeurs de jazz favoris (D.Liebman, J.Zorn …), font des incursions dans la musique contemporaine (S.Miklos) mais surtout prennent une identité toute particulière à partir de compositions personnelles."

Célébration de YALDA à Toulouse

Événements Sabalan | posté le 10.12.2011



Vendredi 16 Décembre 2011
SABALAN vous invite à participer à la soirée de Yalda le vendredi 16 décembre201,1à l’ENSEEIHT, à 20h00.

Un buffet froid sera servi au cours de cette soirée dansante.

** Entrée sous condition de réservation avant le 12 Décembre .
Réservation : 06 64 08 97 82 ou 06 99 88 66 80
Entrée : … …………………… ………12 euros
Membres……………… … 10 euros
Enfants de mois de 8 ans…………10 euros
Adresse : ENSEEIHT , 2 rue Charles Camichel Toulouse


Shab-e-Yalda est une fête iranienne païenne qui marque à la fois la plus longue nuit de l'année et le début de l'hiver. Le Yalda est l’un des 4 jalons du calendrier solaire iranien. Il s’agit en fait de la célébration du solstice d’hiver. Elle célèbre la naissance de Mithra, le dieu du soleil. Les journées s'allongent de plus en plus et la clarté du jour l'emporte sur l'obscurité de la nuit.
Les Iraniens célèbrent cette veille de Shab-e-Yalda en savourant "shab-tchéré" ainsi que des fruits dont le centre est rouge notamment grenades et pastèques, car le rouge représente le feu, symbole du soleil. Ils ornent, également, le "Sapin Aryen" toujours vert, symbole de renouvellement continuel du monde. Ils mettent au-dessus une étoile, représentant la lumière, source de tous les pouvoirs. Ce sapin est même gravé sur les murailles de Persépolis construit il y a plus de 25 siècles.

Dotâr et chant – Musique du Khorassan (Iran)

Événements Sabalan | posté le 22.12.2011

Taper un titre pour l'image

Vendredi 16 décembre à 20h30
Hamid Khezri


Hamid Khezri nous offre un voyage à travers la province du Khorassan, berceau de la culture perse. Accompagné de son dotâr (luth iranien), il met en musique avec finesse et sincérité ces histoires séculaires, des épopées guerrières, en passant par les airs spirituels des régions désertiques du sud.
Formé très jeune à la pratique du dotâr, c’est afin d’appréhender toutes les finesses du répertoire des « bakhshi » qu’il complète sa formation par un travail de collectage auprès des bardes de la région. Cet enseignement hétérogène fait la richesse de son jeu.
Hamid Khezri a ainsi assimilé les techniques du nord autant que celles du sud et interprète aussi bien la musique populaire ou classique du nord du Khorassan que la musique soufie spécifique aux déserts du sud de la région.
Il s’intéresse également à la musique d’Asie centrale, en particulier au dotâr ouzbek et ouigour, et travaille désormais à une rencontre musicale entre Khorassan et Asie centrale.
Hamid Khezri est l’un de ces musiciens que l’ouverture et l’intégrité artistique conduisent à renouveler le langage instrumental sans renoncer pour autant à la tradition qui les a nourris : il en résulte une élégance dans l’intention, une virtuosité sans tapage et surtout une finesse de la ligne mélodique qui sont les marques d’un vrai maître.

Renseignements, réservations : 01 40 73 88 18

ou auditorium@guimet.fr

Prix des places : 17 et 12 €

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 |