Veuillez mettre à jour votre lecteur Flash

Sabalan nécessite le lecteur Macromedia Flash, version 8 ou plus. Vous pouvez le télécharger ici.

Si vous possédez déjà le lecteur Flash 8 ou plus, cliquez ici pour forcer le chargement du site.

Notre association rassemble des personnes qui sont à la fois attachées à la culture française et à la culture iranienne. Elle s’inspire de ces deux mondes différents et c’est ce qui lui permet de porter un regard spécifique sur le monde.
Nous nous considérons comme faisant partie intégrante de la société française...

En savoir plus

Agenda Sabalan

Publications

Culture | posté le 15.09.2013

Les Sept Cités de L'amour
Farid ed-Din 'Attâr


Traduit du persan par Jalal Alavinia en collaboration avec Thérèse Marini

Postface de Michael Barry
Aux Éditions Albin Michel

A paraître le 3 octobre 2013

Disponible dans toutes les librairies et sur les sites internet

Pour en savoir plus :

Symbiose culturelle

Culture | posté le 15.09.2013

Ce tapis Pazyryk est un des plus vieux tapis au monde encore conservé.

"L'art du tapis est dans le monde des steppes. Le plus ancien tapis conservé date du Ve siècle avant JC. Il a été découvert dans la tombe gelée d'un chef de tribu en Sibérie orientale, près de la frontière mongole. Ses motifs, qui évoquent ceux de l'art perse achéménide témoignent de ancienneté des échanges culturels à travers l'Asie centrale".

cf. Atlas des peuples d'Orient, p. 145.

Exposition sur l'art iranien à New York

Culture | posté le 15.09.2013

Taper un titre pour l'image

Malgré les tensions entre l'Iran et les Etats-Unis, une saison de dialogue culturel s'ouvre cet automne à New York, où pas moins de cinq expositions d'art moderne et contemporain iranien sont proposées.
Cliquez ici


Cliquez ici

1588 PERSE – EUROPE – IRAN 2013

Culture | posté le 15.09.2013

Taper un titre pour l'image

Du 27 septembre 2013 au 12 janvier 2014 le musée Rietberg à Zurich propose une exposition "La fascination de la Perse - Dialogue artistique entre l'Europe et la Perse au XVIIe siècle - Artistes contemporains de Téhéran"
(http://www.rietberg.ch/fr-ch/expositions/expositions-%C3%A0-venir.aspx)

Les liens entre l’Europe et la Perse se sont intensifiés après 1600. Tout a commencé avec la légation persane dirigée par Mehdi Qoli Beg, qui fut envoyée à la cour de l’empereur Rodolphe II. Ces relations se poursuivirent avec l’installation de marchands anglais et hollandais ainsi que d’ordres religieux français à Ispahan. Les échanges culturels laissèrent des traces durables. La représentation de miniatures persanes dans des tableaux néerlandais, la présence du nu «européen» dans l’art persan ou les écharpes persanes qui faisaient partie intégrante du costume national polonais en témoignent. Une partie de l’exposition dédiée à l’art iranien contemporain abordera la question de notre perception actuelle de l’Iran.

Avec le soutien de la Fondation Vontobel

D' Ispahan à Versailles

Culture | posté le 28.08.2013

Entrée de Mohammad Rezâ Beg, ambassadeur du safavide Shâh Hossein, à Versailles, en 1715
**********
L’extrait de l'ouvrage du "Miroir du monde" de Gille Lanneau , publié dans le dernier numéro de "Téhéran" , propose une comparaison intéressante entre Shah Abbas et Louis XIV. Mais malgré la comparaison de l'auteur, une question demeure : pourquoi au règne de Louis XIV succède le siècle des Lumière et à celui de Shah Abbas le déclin?


Cliquez ici

Musique traditionnelle iranienne à Paris

Manifestations CulturellesActualités | posté le 12.09.2013

Taper un titre pour l'image

SAMEDI 5 OCTOBRE 2013, 20h30

Kayhan Kalhor, kamantcheh
Madjid Khaladj, tombak, daf, zang
Ali Bahramifard, santour

Maturité et intelligence font de Kayhan Kalhor et de Madjid Khaladj des illustres représentants et de généreux passeurs du monde magique et raffiné de la musique persane. Ensemble ils franchissent encore une nouvelle étape, éblouissants de virtuosité dans leur aisance, leur complicité, leur simplicité, leur joie de partager. Du grand art qu'ils auront à cœur de renouveler dans un concert exceptionnel à Paris en présence de l'’un des jeunes prodiges de la nouvelle génération de la musique persane, Ali Baharami au santour. Une rareté musicale pleine de fraîcheur, de la modernité la plus lucide, ancrée dans une tradition non déviée de ses bases : Dastghâh (le répertoire), Iquâ (la science des rythmes) et hâl (l'état de grâce).


SALLE RASPAIL, 216 BD RASPAIL, 75014 PARIS 14

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125 | 126 | 127 | 128 | 129 | 130 | 131 | 132 | 133 | 134 | 135 | 136 | 137 | 138 | 139 | 140 | 141 | 142 | 143 | 144 | 145 |